Le Fils du Highlander

Auteur: ZUFFEREY, Rachel
ISBN: 978-2-940486-50-2
Date de parution: 15/09/2016

Le Fils du Highlander

25,00 CHF

76 en stock

Catégorie :

Description

Alors qu’Hamish et Kirsty vivaient paisiblement dans le comté de Ross avec leurs enfants, la soudaine apparition d’Henri Buchanan, ancien prétendant de Kirsty, va bouleverser le cours des évènements et mettre l’amour des deux héros à l’épreuve. Des Highlands aux Lowlands, en passant par Edimbourg, la famille se déchire.

Dans ce même temps, Alasdair, le fils cadet, doit s’adapter à la dure loi des Highlanders. Au cours d’un périple insensé à travers l’Ecosse du XVIe siècle, le jeune homme s’éprend de la douce Neilina, une domestique du clan Cameron.
 Si l’amour parvient souvent à surmonter les plus grands obstacles, peut-il néanmoins survivre à l’honneur, aux intrigues et aux plus hautes trahisons?

Le Fils du Highlander poursuit les aventures de Kirsty, devenue femme et mère dans le premier tome intitulé La Pupille de Sutherland (Plaisir de Lire, 2013). La suite de cette saga, sensible et passionnée, emmène une nouvelle fois les lecteurs dans un souffle puissant au cœur de l’Ecosse du XVIe siècle. Le troisième tome est attendu…

Disponible en ebook:

Acheter sur payot.ch
Acheter sur fnac.ch
Acheter sur e-readers.ch

 

Revue des médias:

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Fils du Highlander”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

– Hamish!
Je me précipitai sur la petite colline où se tenaient mon mari et son fidèle Irving. En m’entendant arriver, les deux hommes se retournèrent. Après toutes ces années, ils n’avaient pas tellement changé. Toujours aussi imposants, leurs cheveux, noirs pour Irving et roux pour Hamish, étaient cependant plus longs qu’à l’époque de nos mariages respectifs.
Hamish délaissa son ami et s’avança vers moi.
– Que se passe-t-il, Bean Sith ?
Malgré les larmes qui coulaient abondamment sur mes joues, je ne pus m’empêcher de sourire à l’évoca- tion de mon surnom. Depuis notre première rencontre, il m’avait nommée ainsi, à cause de mon caractère rebelle aux convenances dans lesquelles je vivais alors.
Hamish me serra dans ses bras et passa une main dans mes longs cheveux bruns en m’embrassant tendrement le sommet de la tête. Je me collai contre son torse et laissai mes larmes couler de plus belle. Hamish attendit patiemment que je me calme, puis il me repoussa doucement et me leva le menton pour me faire plonger dans ses superbes yeux bleus.
– Pourquoi pleures-tu, ma Bean Sith?
– J’ai reçu une lettre de lady Morag, dis-je faible- ment.
– Elle est souffrante?
Je secouai négativement la tête. J’avais rencontré Morag lorsque j’étais dame de compagnie de la reine Marie Stuart. Nous partagions la même chambre et nous nous étions tout de suite liées d’une grande amitié qui n’avait fait que s’amplifier avec les années. Elle était mariée au deuxième fils du baron Fergusson et ils avaient ensemble cinq magnifiques enfants.
– Alors que se passe-t-il? insista Hamish.
– La reine est morte...

Vous aimerez peut-être aussi…

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube