Le magnifique hommage de Pascal Auchlin à Robert Curtat et Le Chemineau du lac