Chronique du « Chant du Biloba », de Cornélia de Preux