C. DE PREUX, Le Chant du Biloba