Pillages

Auteur: MAEDER, Rachel
ISBN: 9782940486731
Date de parution: 22/08/2016

Pillages

25,00 CHF

72 en stock

Catégorie :

Description

Coup de théâtre au Musée d’archéologie de l’Université de Genève: durant la préparation d’une exposition, quatre statuettes égyptiennes sont dérobées et un employé brutalement agressé. Pourquoi les voleurs ont-ils pris ces simples figurines alors que des objets bien plus précieux se trouvaient dans la même pièce?
L’inspecteur Matthias Longjean mène l’enquête avec l’aide de sa collègue Jeanne Muller et de l’incontrôlable archiviste Michael Kappeler. Manigances d’un marchant d’art, professeur d’égyptologie acariâtre, opacité des Ports Francs de Genève et Monaco, vols et agressions: leur recherche est semée d’embûches. Elle les mènera aux confins d’un sombre réseau de trafic d’antiquités, actif notamment dans un Proche et un Moyen Orient à feu et à sang. Le plus inquiétant est que toute personne s’approchant de ces statuettes y perd la vie…
La clé de l’énigme se trouverait-elle à Thèbes en 1905?

D’un chantier de fouilles dans l’Egypte de la Belle Epoque à l’antre d’un trafiquant du XXIe siècle, Rachel Maeder lance Michael Kappeler à l’assaut du pillage tout au long d’une enquête aux nombreux rebondissements.

 

Revue des médias:

Screen Shot 2016-12-05 at 15.49.56

  • Journal de Cossonay, 30 septembre 2016journal de Cossonay_30.09.16
  • Courrier d’Oron, 22 septembre 2016
    image001

Screen Shot 2016-09-01 at 11.07.46

Screen Shot 2016-08-30 at 08.38.33

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pillages”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les pièces étaient arrivées ce matin. Le Musée archéologique de l’Université de Genève fêtait les cent cinquante ans de la naissance du célèbre égypto- logue genevois Nicolas Blondel. Une grande rétros- pective de sa vie et de ses campagnes de fouilles de Deir el-Bahari, près de Louxor, y était organisée.
Michael Kappeler travaillait depuis plusieurs mois au musée, en collaboration avec Laurianne Jaccard, conservatrice et amante occasionnelle. Cette dernière lui avait demandé de compléter l’exposition avec des documents d’archives ayant appartenu à Blondel pour donner un certain relief à la rétrospective de la vie de l’égyptologue. Michael s’éclatait. L’ambiance au musée était plus stimulante que celle des archives de l’Université et son travail passionnant. Il avait sélectionné des parties du journal de fouilles du Genevois ainsi que la correspondance qu’il entrete- nait avec les égyptologues éminents du tournant du XXe siècle, comme Gaston Maspero, directeur du Ser- vice des Antiquités au Caire, ou encore Edward Carter et Jacques De Morgan. Des projections de relevés de ses campagnes de fouilles et des photographies venaient agrémenter l’exposition.

Vous aimerez peut-être aussi…

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube