Tel un étang profond

Voir le panier «Pèlerinage à trois voix» a été ajouté à votre panier.
Auteur: TIMMERMANS, Véronique
ISBN: 9782883870741
Date de parution: 08/04/2019

Tel un étang profond

20,00 CHF
Catégorie :

Description

Le récit d’Elise est celui d’un long retour à la vie après avoir vécu l’insoutenable, la perte de l’être aimé. Plus rien n’a de sens sans Yves. Pour tenter de le faire vivre encore, Elise plonge dans ses souvenirs et se laisse flotter. Sous les encouragements du Dr Julian Miles, elle commence une lente convalescence et tente de reprendre pied. Touché par la sauvagerie fragile de la jeune femme, il cherche à la revoir. 
 
Un nouvel amour pourrait-il sauver Elise d’elle-même ? Cette question s’insinue au fil des pages, et tient le lecteur en haleine dans une atmosphère dense. 
 
Les voix de Julian et d’Elise alternent, se complètent, se trahissent parfois, pour dire la douleur de survivre à un grand amour, le désir de connaître l’autre, et l’appel de la vie. La destinée d’Elise s’écoule, court, de plus en plus vite, nous absorbant totalement dans son histoire.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tel un étang profond”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ELISE

Elle dépose Antoine et Pauline devant l’école et les embrasse, très fort, avant de les laisser partir. Ils s’éloignent d’un pas un peu raide sous le poids de leur cartable. Elle esquisse un geste vers eux, mais ils ne la voient pas. Pauline refuse de prendre la main de son grand frère, presse le pas. Il la rattrape et marche à ses côtés.
Elise se détourne, remonte en voiture et se dirige vers le cabinet. Un véhicule noir bloque la rue, porte ouverte. La conductrice fouille laborieusement son sac à main. Elise patiente. Enfin la voie est libre, mais Elise ne démarre pas aussitôt.
Devant le cabinet, la place de parc d’Elise est là, qui l’attend. Personne en vue, elle sort lentement de sa voiture, ne la verrouille pas. Chaque pas, chaque geste, semble s’enchaîner malgré elle. Tout glisse et s’enfuit. Si elle croisait à cet instant quelqu’un, peut-être n’irait-elle pas directement au cabinet. Sur la banquette arrière, les miettes du goûter des enfants de la veille.
Elle trébuche sur le seuil du bâtiment, hésite dans l’entrée. Son bureau est vide. L’assistante n’est pas encore arrivée et ne sera en principe pas là pour une heure encore. C’est plus qu’assez de temps. Elise enfile sa blouse. Une sonnerie dans le bâtiment se fait entendre, ce n’est pas chez elle.
Elle s’installe sur la table d’examen. Pousse des dossiers de patients, ce serait dommage de les salir.
Rien ne bouge, pas même une vibration.
Elise s’appuie contre le dossier. Son corps entier se relâche enfin, harassé. Enfin, le calme. Un lointain souvenir de jardin fleuri.
Après, qu’y a-t-il ? Yves ? Ou rien. Yves. La fin du cauchemar.
Elle rassemble ses forces, tend la main vers le scalpel. La poignée est lisse, ferme, familière. Est-ce que cela fait mal quand on enfonce la lame ? Elle promène un doigt sur son cou, sent l’artère qui bat.

Vous aimerez peut-être aussi…

Catalogue complet

Catalogue complet

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube