Une Femme entre les lignes

Auteur: DUBUIS, Catherine
ISBN: 9782883870673
Date de parution: 01/01/2012

Une Femme entre les lignes

28,00 CHF

Description

Biographie de l’écrivaine Clarisse Francillon

2012, Plaisir de Lire

Clarisse Francillon est née le 26 janvier 1899 à Saint-Imier. Son grand-père, Ernest Francillon (1834-1900), est le fondateur de la manufacture Longines. Aujourd’hui injustement oubliée, elle a passé la majeure partie de sa vie à Paris et on lui doit plus d’une vingtaine d’ouvrages (romans et recueils de nouvelles), parus entre 1927 et 1974, ainsi que la traduction de toute l’oeuvre en prose de Malcolm Lowry (dont Sous le volcan). Elle est décédée à Vevey en 1976, après avoir fait don de plus de 5’000 ouvrages à la Bibliothèque de cette Ville.

Amie de Monique Saint-Hélier (elle-même née à la Chaux-de-Fonds), Clarisse Francillon est aussi la contemporaine de Catherine Colomb, d’Alice Rivaz et de Corinna Bille. Ces autrices ont pour point commun de renouveler l’art de la narration tout en s’inspirant de modèles souvent extérieurs à l’aire culturelle française. Pour sa part, Clarisse Francillon a traduit de l’anglais toute l’œuvre en prose de Malcolm Lowry (1909-1957) dont elle était l’amie proche, et l’on pourrait sans aucune hésitation l’inscrire dans la lignée d’auteurs anglo-saxons tels que Joyce, Virginia Woolf ou Faulkner : sa façon de construire ses romans en disloquant toute approche linéaire du temps en témoigne. L’autrice, dans sa narration, ne respecte ni ordre logique ni ordre chronologique, mais procède selon les caprices de la mémoire, de la rêverie, de l’association libre des mots et des images.

Clarisse Francillon porte une attention soutenue aux choses les plus humbles et aux mouvements presque imperceptibles de la vie intérieure de ses personnages. En juxtaposant une infinité de menues notations, par une technique semblable à celle de l’impressionnisme, elle nous permet d’entrer dans l’univers matériel et sensuel des personnages et de s’identifier à eux. L’attention du lecteur est ainsi attirée sur le concret, sur la réalité dans ce qu’elle a d’immédiatement perceptible. Les objets sont décrits de telle manière qu’ils prennent autant de présence dans la narration que l’événement affectif ou anecdotique, si bien que la narration et la description se développent solidairement, comme taillées dans la même étoffe verbale.

La solitude est un thème privilégié de Clarisse Francillon. Les personnages, en majorité des femmes, dont le destin se noue sous nos yeux, se heurtent, se désirent, se séparent et poursuivent chacun leur chemin singulier, à la fois dépendant et distinct de celui des autres.

Plaisir de Lire a réédité de Clarisse Francillon : La Lettre (2002), La belle Orange (2004), Le Désaimé (2008) et Festival(2010). Désireuse de faire connaître davantage cette autrice, elle a proposé à Catherine Dubuis de se lancer dans une recherche à son sujet et de publier une biographie accessible par un public aussi large que possible.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une Femme entre les lignes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Catalogue complet

Catalogue complet

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube