Confidences assassines

Auteur: GLASSEY, Stéphanie
ISBN: 9782883870765
Date de parution: 08/04/2019

Confidences assassines

25,00 CHF
Catégorie :

Description

Nouveauté disponible dès le 8 avril 2019 !

Basse-Nendaz, petit village suisse de montagne: à la veille de Noël, Juliette l’épicière est assassinée. Aline, une jeune femme trouble, est la dernière personne à l’avoir approchée ; étrangement, elle se dénonce puis se suicide par le feu.

Est-elle vraiment l’ange de la mort qu’elle prétend être ? Qui protège-t-elle ? Bouleversée, Jane, sa collègue de travail, ne peut croire à sa culpabilité et entreprend une minutieuse contre-enquête avec l’aide de son amie Charlotte et de Léon, leur ancien professeur, amateur de vin et de poésie. Leurs recherches les conduisent, dans ces lieux de montagne limpides et parfois impitoyables, de rumeurs en secrets, d’une vente de terrain houleuse à des confidences dangereuses, mais ne leur apportent pas les réponses escomptées. Celles-ci se trouvent peut-être plutôt dans le passé et la vie de la mystérieuse Adèle, dont l’existence incandescente est contée au fil du texte. Cette femme, née au début du xxe siècle, exclue d’une société qui ne pardonne pas la différence, n’aura d’autre but que de prendre une revanche sur sa destinée et ceux qui l’ont autrefois bannie.

L’enquête contemporaine alterne avec le récit de la vie d’Adèle qui se trace en filigrane jusqu’au dénouement de l’intrigue.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Confidences assassines”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premier chapitre

Elle était assise à l’arrière, dans une voiture de police. Trop de voix chuchotaient dans sa tête : les secrets, les rumeurs, les confidences et, surtout, les silences assassins et, déjà, le bruit de l’incendie. Les couleurs explosaient, les voix s’étiraient, vacarme lumineux. Puis on l’avait installée dans une chambre. Lui avait-on fait une injection ? Elle avait dormi, on l’avait réveillée pour qu’elle mange puis elle s’était rendormie, jusqu’au prochain repas. C’était confortable. Mais le confort ne dure jamais et les questions étaient venues. Que faisait-elle là ? Pourquoi était-elle arrivée avec la police ? Qui étaient ces gens ? Qu’est-ce qu’on lui injectait ? d’un espace enfin silencieux, une réponse lui parvint : elle avait tué Juliette.

Catalogue complet

Catalogue complet

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube