Joue, Nora Blume

Auteur: QUADRI, Claudia
ISBN: 978-2-940486-83-0
Date de parution: 06/04/2017

Joue, Nora Blume

25,00 CHF

39 en stock

Catégorie :

Description

Nora Blume, enseignante de piano, est une femme d’âge moyen, possédant une belle maison et un drôle de caractère. Dans son salon se succèdent pour des leçons des adolescents instables, des dames névrosées, un voisin curieux; tous inspirés par la musique, ou par la maîtresse de maison. Nora Blume a peu de joies et beaucoup de problèmes. Malgré son amour inconditionnel pour la musique, elle se sent un peu seule. D’ailleurs, elle a honte de son passé et celui-ci s’apprête à refaire surface.

Ce roman raconte, avec retenue et ironie, deux faits particulièrement sensibles dans une vie : celui de savoir que tout est possible, et celui de savoir que ce qui a été a été et qu’il n’existe pas de possibilité de retour en arrière.

La version originale de ce roman, Suona, Nora Blume, a obtenu le Prix suisse de littérature en 2015.

Court-métrage inspiré du roman “Joue, Nora Blume” sur notre chaîne YouTube. Réalisé par le vidéaste Nino Fournier.

 

 

1 avis pour Joue, Nora Blume

  1. Commentaire de Joëlle Bracq (Payot) au cours de l’émission “Marque-Page”
    Un magnifique roman musical !
    Le lien sur l’émission :
    Marque-Page

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D’un point de vue esthétique, Nora Blume trouvait que les mains de Jean étaient acceptables. Le garçon se rongeait les ongles mais malgré tout, si on les comparait aux mains de certaines personnes, les siennes étaient passables. Les mains du vétérinaire, par exemple? Quand il était venu pour un essai, elle avait préféré lui dire qu’il était nul plutôt que tolérer la vue de ces deux spatules à beignets, rouges et pleines de crème, sur les touches de son Steinway aussi pur qu’un haïku japonais.
Le vétérinaire avait encaissé le coup, lui dont le rêve secret, bien caché dans un tiroir, était de jouer du piano.
– Oubliez-le!
– Pardon?
– Votre rêve de jouer du piano, laissez-le dans son
tiroir, comme vous dites.
– Mais moi je ne désire pas donner des concerts,
vous comprenez ? C’est juste pour mon plaisir personnel...
– Ah, mais ici le plaisir est exclu ! Pas de plaisir. Un délire, tout au plus.
– Oh, carrément! Un délire!
– Oui, de l’argent jeté par les fenêtres. Le talent ne s’achète pas.
– Quels grands mots! Au moins quelques leçons, jusqu’à Noël!
– Des milliers de francs pour jouer Jingle Bells? Achetez-vous un disque et n’en parlons plus.

Vous aimerez peut-être aussi…

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube