Mon coeur dans la montagne

Auteur: GAY-CROSIER, Manuela
ISBN: 978-2-940486-87-8
Date de parution: 19/08/2017

Mon coeur dans la montagne

25,00 CHF

70 en stock

Catégorie :

Description

Roman

Dans les hauts de Finhaut, en Valais, les éléments ont créé un cœur qui s’est creusé naturellement dans la roche. En 1863, Mathilde passe l’été à l’alpage, à proximité de ce cœur naturel, en compagnie de son mari et d’un mystérieux peintre anglais venu découvrir la beauté sauvage de la région. Entre la jeune femme mutique et Edward Milton, qui fuit les convenances que son rang veut lui imposer, un lien fort se développe. En ce lieu magique, une histoire d’amour interdite naît, qui mène à la passion chez les uns et à la folie, voire au crime, chez les autres.

En 2015, Virginie réalise à Salvan une exposition sur les œuvres de Milton, avec l’aide de l’héritier de ce dernier, Andrew. En plus de tableaux inédits représentant une mystérieuse jeune femme, elle découvre un journal intime, qui n’est autre que celui de Mathilde. Ce document l’emmène, et le lecteur avec elle, dans les tourments d’une femme prise dans les carcans de la société valaisanne du XIXe, la rudesse de la vie paysanne de l’époque, ainsi que les soubresauts d’une période historique aux prises avec d’importants changements politiques et religieux.

Court-métrage inspiré du roman “Mon coeur dans la montagne” sur notre chaîne YouTube. Réalisé par le vidéaste Nino Fournier.

 

Revue des médias:

Novembre 2017 : Silence je lis

Novembre 2017 : Marie-Claire 

Novembre 2017 : La Télé – Coup de coeur pour l’Emission Marque-Page

Le 20 octobre 2017 : Article dans la gazette de Martigny

Le 11 octobre 2017 : Article dans le 24 heures

Le 4 octobre 2017 : Manuela Gay-Crosier est l’invitée de la semaine sur Rhône FM.

2 avis pour Mon coeur dans la montagne

  1. Un arrière-plan documenté
    Qu’il soit permis de relever, en préambule, le travail de recherche historique de l’auteure, dûment documenté en fin de roman…
    Des personnages forts
    “Mon cœur dans la montagne” est porté par une poignée de personnages forts, que la romancière dessine avec clarté…
    Les ficelles du romantisme
    Edward Milton, avons-nous indiqué… Tourisme, avons-nous mentionné… On l’a compris, “Mon cœur dans la montagne” fait sa place à l’irruption de la modernité et du romantisme dans les Alpes valaisannes.
    La sobriété d’un style
    Le lecteur pourra être surpris par le caractère particulièrement sobre

    Pour le lecteur, il en résulte un roman joliment écrit, de manière fluide, capable de captiver grâce à une intrigue qui traverse les décennies

    Lien sur l’article complet.

  2. Quelle bonne lecture!!!
    La belle plume de Manuela Gay-Crosier m’a emmenée dans les montagnes Valaisannes à la rencontre de Mathilde.
    Ce roman nous fait voyager dans l’histoire du Valais au travers de ses personnages et plus particulièrement l’auteure nous met face à la triste réalité qui est celle de la condition des femmes de cette époque dans le milieu paysan.
    J’ai adoré ce livre qui fera indéniablement partie de ceux que je n’oublierais jamais. Cette histoire poignante m’a fait ressentir de fortes émotions et m’a transportée dans de multiples réflexions.
    Entre présent et passé, une histoire dure, super bien écrite avec des personnages attachants et d’autres vraiment détestables. Secrets familiaux, mensonges, injustices, meurtres, amour interdit, tous les ingrédients sont ici réunis pour offrir au lecteur un moment de lecture inoubliable.

    En conclusion, “mon cœur dans la montagne” m’a touchée et je le recommande chaudement.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Automne 2015

Il l’entendait encore geindre faiblement, par intermittence. La plainte misérable arrivait jusqu’à lui des tréfonds de ce gouffre obscur, puis le silence recouvrait tout à nouveau, angoissant. L’instant suivant, un aboiement malheureux, pitoyable, écla- tait à nouveau, suivi d’une longue lamentation qui déchirait cette trompeuse sérénité. L’animal semblait avoir recouvré un peu d’énergie depuis qu’il avait entendu son maître l’encourager de la voix.
– allez mon gars, tiens bon, j’arrive ! Pauvre vieux, je vais te sortir de là, tu vas voir... t’inquiète pas...
il avait assuré sa corde à un arbre tout proche et s’était engagé dans la faille, vaguement dégagée de la broussaille qui la recouvrait partiellement, pour y glisser son corps sans trop d’encombre. un coup de chance que le petit terrier ait gémi au moment où il passait à proximité ! il n’aurait jamais pu imaginer cette crevasse cachée sous un lit dense de buissons. Quelle saleté ! Dieu seul savait combien d’animaux s’étaient pris au piège.

Vous aimerez peut-être aussi…

Sur les réseaux sociaux

Nous nous réjouissons de vous retrouver et d'échanger avec vous sur Facebook et Twitter !
Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Facebook

Plaisir de Lire sur Twitter

Plaisir de Lire sur Twitter

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Les Éditions Plaisir de Lire sur Instagram

Plaisir de Lire sur YouTube

Plaisir de Lire sur YouTube